CENI : le niveau d’avancement du processus électoral et les gaps financiers présentés aux partenaires

EISA a pris part ce mercredi 14 octobre 2020 à la rencontre CENI-partenaires techniques et financiers, dans la salle de conférence de la commission électorale.  

Ont pris part à cette rencontre la Cheffe de délégation de l’Union Européenne au Niger et d’autres chefs de missions diplomatiques ou leur représentants (CEDEAO, Etats Unis, Grande Bretagne), le système des Nations Unies, le représentant résident du PNUD, ainsi que des partenaires de l’assistance électorale tels que USAID, IFES etc.

L’objectif de la rencontre était de partager des informations sur le processus électoral, en termes de niveau d’avancement, forces et faiblesses, besoins urgents et complémentaires.

Il s’agissait également de passer en revue la cartographie de l’assistance électorale internationale. Cette rencontre qui intervient à J-59 a été fortement saluée et appréciée par les PTF. Il en est même pour la CENI qui a exprimé sa satisfaction et ses remerciements pour l’appui des partenaires, qu’il a qualifié de « signe de solidarité aux côtés du Gouvernement du Niger ». 

Les besoins urgents et complémentaires portent sur la logistique et les opérations électorales, la formation du personnel, membres de bureaux de vote, présidents des commissions déconcentrées et leur prise en charge ainsi que la sécurisation du processus électoral.

Aux termes de cette réunion, le principe de la mise en place d’un cadre technique formel ainsi qu’un renforcement des volets Communication et Sensibilisation au niveau de la CENI ont été évoqués.

Un appel a été lancé pour le renforcement de la coordination au regard de la multitude des acteurs, et la mise en œuvre d’un plan de contingence.

EISA apporte un appui à la CENI pour la planification et la mise en œuvre des opérations électorales, ainsi que pour la formation des différents intervenants du processus électoral, avwec l’appui financier de l’Union Européenne.



Laisser un commentaire